Städtische Friedhöfe München Campagne d'image: Web & OOH

PARLER DE L’INNOMMABLE

« Highway to hell » peut-il être joué le jour de mon enterrement ? À l’occasion du 200e anniversaire de l’inhumation, nous avons donné vie à une campagne d’images pour les Städtische Friedhöfe München. Même si la mort fait partie de la vie, elle trouve généralement peu de place dans la vie quotidienne. La campagne a délicatement mis les Munichoises et les Munichois en contact avec le thème de la mortalité.

« Highway to hell » peut-il être joué le jour de mon enterrement ? À l’occasion du 200e anniversaire de l’inhumation, nous avons donné vie à une campagne d’images pour les Städtische Friedhöfe München. Même si la mort fait partie de la vie, elle trouve généralement peu de place dans la vie quotidienne. La campagne a délicatement mis les Munichoises et les Munichois en contact avec le thème de la mortalité.

« Highway to hell » peut-il être joué le jour de mon enterrement ? À l’occasion du 200e anniversaire de l’inhumation, nous avons donné vie à une campagne d’images pour les Städtische Friedhöfe München. Même si la mort fait partie de la vie, elle trouve généralement peu de place dans la vie quotidienne. La campagne a délicatement mis les Munichoises et les Munichois en contact avec le thème de la mortalité.

« Highway to hell » peut-il être joué le jour de mon enterrement ? À l’occasion du 200e anniversaire de l’inhumation, nous avons donné vie à une campagne d’images pour les Städtische Friedhöfe München. Même si la mort fait partie de la vie, elle trouve généralement peu de place dans la vie quotidienne. La campagne a délicatement mis les Munichoises et les Munichois en contact avec le thème de la mortalité.

Leave a Reply